En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer une navigation simplifiée et la réalisation de statistiques de visites. Politique de confidentialité en bas de page. En savoir plus.

Comité éditorial

Le comité éditorial propose et organise les principes de diffusion, de valorisation et d’animation des
informations et des données diffusées sur le site de l’INPN.

Il est compétent pour :
– proposer au Copil la feuille de route annuelle et le programme de travail du portail de diffusion de
l’INPN, et le bilan d’activité annuel ;
– proposer au Copil les grands principes de la production des contenus et des modalités de leur
validation, notamment au regard des usagers cibles ;
– s’assurer de la prise en compte des retours des utilisateurs sur les informations diffusées sur l’INPN ;
– donner des avis sur les nouveaux indicateurs ou valorisations ;
– valider les mandats des groupes projets en lien avec son périmètre et suivre leurs travaux ; il valide a
priori les rendus de ces groupes ; Il rend compte a posteriori des travaux au Copil ;
– veiller à l’application des orientations proposées dans le cadre du groupe de coordination technique
des portails du SIB en lien avec les comités éditoriaux du SIB et de l’ONB.


Le comité éditorial est une instance de décision technique placée auprès de la direction générale
déléguée Police, connaissance et expertise de l’OFB et de la direction générale déléguée à la recherche,
l’expertise, la valorisation et l’enseignement-formation du MNHN.


Le comité éditorial de l’INPN se réunit au minimum une fois par an.
Il est composé a minima :
– de la direction de l’eau et de la biodiversité ;
– du service des données et études statistiques du Commissariat général au développement
durable ;
– de l’Office français de la biodiversité ;
– du Muséum national d’histoire naturelle ;
– des représentants du comité des correspondants régionaux ;
– des représentants des plateformes régionales du SINP ;
– des représentants des réseaux de production de données ;
– des représentants des structures nationales, usagers du SINP ;
– des représentants d’autres systèmes d’information métiers, qui s’appuient sur l’INPN pour
la diffusion de leurs données.